Google

Google Ads Covid-19
Coronavirus & Google Ads : Nos Conseils

Contexte Coronavirus

Depuis début mars 2020, les requêtes observées sur le moteur de recherche www.google.fr démontrent un intérêt croissant pour les liens d’information et d’actualité au détriment des liens commerciaux (payants).

La plateforme publicitaire Google Ads voit ses impressions (= la demande marché) chuter de 33% à 71%, selon les secteurs. Le Voyage et la Mode figurant parmi les plus touchés.

Actuellement, l’utilisateur cherche davantage à s’informer et à s’organiser (home office/travail partiel), plutôt qu’à consommer.

Néanmoins, ces dernières semaines, la crainte d’une pénurie alimentaire a conduit les internautes à sursaturer les sites de courses en lignes tels que Leclerc Drive ou Auchan Direct, puis à se tourner en masse vers les produits d’hygiène et para-pharmaceutiques.

Les croissances suivantes ont été observées :

  • x30 sur le gel hydro alcoolique
  • x5 sur le savon liquide
  • x7 sur les lingettes désinfectantes
  • x6 sur le papier toilette

Papier toilettes SEM

 

Dans ce contexte de télétravail et/où de chômage technique, on observe encore, parmi les produits/services qui tirent leur épingle du jeu, les :

  • Livres /ebooks /Livre Audios
  • Plateformes de Streaming (Netflix loin devant les autres)
  • Outils de collaboration en ligne (+2,2 millions de clients pour l’application Zoom)
  • Box alimentaires, livraisons de plats à domicile
  • Sports en ligne
  • Activités et jeux pour Enfant
  • Imprimantes multifonctions
  • Articles de Jardinage & Bricolage

Jusqu’à présent, de nombreux secteurs d’activité semblent épargnés, voire temporairement boostés, par la crise du COVID-19. Mais ils constituent une minorité. Pour tous les autres, il va falloir adapter son activité et ses campagnes Google Ads.

 

Que faire de vos campagnes de publicité Google Ads ?

 

CAS N°1

Vous n’êtes plus en capacité de proposer vos articles/services pour des raisons de production ou de livraison.

Dans ce cas, la question ne se pose pas : coupez tout ! 

Plus question de dépenser un centime sur le PPC (et c’est Adspring, une agence SEA qui vous le conseille).

Une exception peut-être : vos campagnes de notoriété. Libre à vous de les conserver ou de les amplifier, en attendant des jours meilleurs pour le commerce.

 

CAS N°2

Vous êtes toujours en capacité de proposer vos articles/services, mais votre chiffre d’affaires baisse nettement.

Ici, l’erreur pourrait consister à couper complètement vos campagnes du réseau de recherche Google en cédant à la frilosité ambiante ou à un mimétisme de marché. Vos concurrents ont peut-être tort.

Il est important d’observer l’évolution récente de vos taux de conversion et de vos coûts au clic. La logique du Search veut qu’un clic payant = une recherche = un intérêt = une intention d’achat.

Cette suite logique vaut même en temps de Coronavirus. Elle vaut quelque soit le contexte.

Dans la majorité des cas, évitez de vous focaliser sur votre chiffre d’affaires et concentrez-vous sur vos KPI de rentabilité (COS, IC/CA, ROI, CPA, CPL…). Si ces derniers semblent se dégrader, il vaudra mieux penser à des ajustements d’enchères et de ciblages à la baisse, plutôt qu’à une coupure sèche qui aggraverait votre manque à gagner.

Dans ce contexte, nous vous recommandons aussi d’utiliser pleinement vos audiences Search (RLSA) afin de concentrer votre visibilité auprès d’un public encore plus qualifié.

Ces conseils valent dans une logique de “recherche”. Google Shopping est donc concerné au premier chef.

En revanche, pour vos campagnes de Display Targeting nous vous conseillons de couper purement et simplement. Conservez un filet de diffusion en retargeting si une opération commerciale est en cours.

 

CAS N°3

Vous êtes toujours en capacité de proposer vos articles/services, mais votre rentabilité est clairement impactée.

Nous sommes dans le cas d’un taux de conversion dégradé. Même si vos volumes d’impressions ne chutent pas, il vous faut agir !

Dans l’immense majorité des cas, qu’il s’agisse d’e-commerce ou de lead generation, la meilleure reco possible est de réduire la voilure. N’hésitez pas à couper la diffusion de vos campagnes “secondaires” ou moins performantes pour vous concentrer sur vos campagnes “vaches à lait”.

Plutôt que de stopper définitivement ces dernières, pensez à

  • ajuster un cpc très bas 
  • réduire les enchères sur les devices moins performants
  • baisser la diffusion sur les zones géographiques moins rentables
  • faire des choix de diffusion plus drastiques par âge ou par sexe (DFSA)
  • prévoir un ajustement d’enchère particulier sur vos audiences de retargeting (RLSA)

Dans le cas d’une diffusion en Automation avec CPA Cible ou ROAS Cible : exigez un meilleur CPA ou ROAS, quitte à dégrader vos volumes.

Ces campagnes automatisées performent en grande partie grâce à un algorithme basé sur l’historique de votre compte. Leur relance suppose donc une grande inertie.

Pensez-y ! Lorsque le COVID-19 sera derrière nous (très vite, espérons), vous bénéficierez probablement d’un petit avantage sur vos concurrents.

D’ici là, bon courage à tous !

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

Plus
Objectif : Maximiser la Valeur des Conversions !

Depuis le Google Marketing Live en mai 2019, Google met progressivement en place ses nouveautés. La firme de Mountain View vient de dévoiler sa nouvelle stratégie adaptée aux campagnes search : “Maximiser la valeur de conversion”. 

Ce sont des enchères intelligentes qui adaptent et maximisent la valeur totale des conversions en fonction du budget alloué à la campagne.

Maximiser les conversions VS maximiser la valeur des conversions 

Attention ! Il faut bien différencier la stratégie “maximiser les conversions” de “maximiser la valeur des conversions”

L’objectif de la stratégie “Maximiser les conversions” est de maximiser le nombre de conversions en dépensant l’intégralité du budget tandis que la stratégie “Maximiser la valeur des conversions” consiste à maximiser le chiffre d’affaires via des enchères optimisées et des annonces diffusées aux meilleurs moments, dans le cadre du budget défini. 

L’avantage de cette stratégie ? Les enchères sont adaptées lors de chaque mise en concurrence. Pour ce faire, Google analyse l’environnement de la campagne lors de la mise en concurrence. Le machine learning va également utiliser l’historique de la campagne. Cette stratégie est conseillée si vous souhaitez augmenter votre chiffre d’affaires sans vous soucier de votre ROI max.

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

 

 

Plus
Fin de la position moyenne sur Google Ads !

C’était annoncé depuis plusieurs mois, le géant du search met un terme à la statistique “position moyenne” des annonces textuelles. Elle disparaîtra de Google Ads à partir du 30 septembre, entraînant par la même occasion l’indisponibilité de tous les outils qui utilisaient la position moyenne : règles, scripts, colonnes personnalisées, etc.

Donnée utile aux annonceurs, la position moyenne permet depuis toujours de visualiser le ranking de leurs annonces dans les résultats de recherche. 

Pour rappel, une position moyenne de 3,5 signifie que l’annonce apparaît (en moyenne) entre la troisième et quatrième place dans les résultats de recherche.

Cette hiérarchisation est déterminée par 3 critères : 

  • l’enchère
  • le quality score
  • l’utilisations des extensions d’annonces

Les successeurs de la position moyenne 

Si vous êtes un annonceur, vous avez dû recevoir un mail de Google Ads qui précise les 2 colonnes remplaçant la position moyenne. Il s’agit :

  • du pourcentage d’impressions en première position = le % de fois où votre annonce apparaît dans les premiums (4 premières positions)
  • du pourcentage d’impressions en première position  = le % de fois où votre annonce apparaît en position 1.

Concrètement, qu’est-ce que ça change ? 

Désormais, vous ne pourrez plus connaître avec précision la position d’affichage moyenne de vos annonces. Concrètement, vous aurez la possibilité de voir si vos annonces s’affichent en haut/bas de page, ou en toute première position des résultats de recherche. 

La suppression de la position moyenne complique la gestion humaine des enchères, dans un contexte où Google pousse de plus en plus les utilisateurs de sa plateforme Google Ads vers l’automation.

Il n’est pas improbable que beaucoup d’annonceurs cherchent à atteindre la première position absolue. Cela entraînerait une recrudescence de la concurrence et par ricochet l’augmentation des CPC et CPA. 

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

 

Plus
Local Campaigns : retour sur les nouvelles options !

Cela fait quelques semaines que Google a annoncé lors du Google Marketing Live 2019 l’ajout d’options sur les Local Campaigns. À présent, il est temps de faire un point sur les modifications apportées.  

Ciblez les personnes à proximité de votre entreprise avec Local Campaigns

Local Campaigns est un format publicitaire qui améliore votre stratégie web-to-store grâce à la localisation géographique de vos prospects. Rappelons que ces campagnes sont destinées à des annonceurs qui possèdent un ou plusieurs magasins physiques et dont l’objectif est de générer du trafic off-line. Ainsi, seules les entreprises utilisant Store Visit pourront prétendre à ce type de campagne, même si Google a annoncé que ça ne sera bientôt plus le cas. Si tel est votre but, poursuivez votre lecture ! Pour les curieux désireux d’en apprendre plus sur les Local Campaigns, faites de même ! 

Grâce aux nouvelles options, votre flux web-to-store est assuré ! 

Vous pourrez désormais mettre en avant des produits et des offres promotionnelles lorsqu’un utilisateur passe à proximité de votre magasin ou plannifie son itinéraire avec les Promoted Pins sur Maps. Les Local Campaigns se basent également sur les recherches antérieures des internautes afin d’apparaître dans leurs suggestions Google Maps. Elles sont maintenant accessibles à tout type d’annonceur, autrefois réservées aux grandes entreprisesPour finir, Google Maps est doté d’un nouvel inventaire valorisant vos enseignes dans plus de zones géographiques. 

 

N’attendez plus, passez à l’action ! 

Sur Google Ads, plusieurs éléments sont à renseigner pour éditer votre annonce : l’adresse des établissements dans lesquels vous souhaitez augmenter votre trafic, le budget de la campagne, la description et les titres de l’annonce, des images, une vidéo (adaptée à YouTube par exemple) et une enchère. Grâce au machine learning de Google, les enchères sont automatisées, tout comme les emplacements des publicités et les combinaisons d’annonces. 

Les annonces que vous aurez créées seront diffusées sur les supports suivants : 

  • Sur Google Maps lorsque la zone géographique de votre magasin correspond à celle du mobinaute. 
  • Sur les résultats locaux de Google quand l’utilisateur effectue une requête liée à votre magasin et son emplacement ou celui de l’un de vos concurrents. 
  • Dans les annonces TrueView de YouTube. 
  • Et sur tout le réseau Display de Google. 

Ce type d’annonce convient à une entreprise cherchant à accroître son nombre de visites en magasin. C’est donc l’outil adapté si vous voulez cibler votre prospect “au bon moment”. 

Nous vous invitons à consulter le support Google qui explique de façon très claire la méthode à suivre. 

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

 

Plus
Gallery Ads : soyez visibles !

Suite au Google Marketing Live du mois dernier, une petite mise à jour s’impose sur la nouveauté des “Gallery Ads”. Tout comprendre des  Gallery Ads en 6 questions 

Quoi ? 

« Gallery Ads » est un nouveau format publicitaire sur mobile qui s’articule en carrousel d’images à swipper. Pour rappel, Google avait annoncé la sortie des « Gallery Ads » courant 2019

Comment ?

Gallery Ads, c’est non seulement un produit publicitaire visuel mais aussi textuel. À votre convenance, vous pouvez choisir 1 à 3 titres (comme une annonce textuelle traditionnelle) de 30 caractères maximum et entre 4 à 8 images. Pour chaque image, un titre limité à 70 caractères doit être ajouté.

Les “Gallery Ads” ont un mode de paiement différent des campagnes textuelles. 2 cas de figure entraînent une facturation au CPC : 

  • Si un internaute clique sur le titre principal de la publicité pour accéder à la landing page associée 
  • Si un internaute fait glisser au moins 3 images de la galerie

Pourquoi ? 

Cette nouveauté répond évidemment à plusieurs objectifs. Voici une liste non-exhaustive des bénéfices que rencontreront les annonceurs :  

  • Un visuel est plus impactant que du texte seul. L’annonce restera plus longtemps ancrée dans la mémoire de votre mobinaute et l’aidera à se décider plus rapidement dans son processus d’achat.
  • Grâce à de nombreux visuels, vos prospects découvrent de manière plus intuitive vos produits, améliorant ainsi les chances de conversions.
  • Les Gallery Ads sont un moyen supplémentaire pour communiquer sur les produits que propose la marque.

Le but est donc d’engager l’utilisateur sur les annonces via l’utilisation de visuels impactants. 

Où ? 

Ces publicités ne sont visibles que sur mobile, en première position dans les résultats de recherche Google. Néanmoins, Google envisage de tenter des essais sur desktop. 

L’annonce peut être directement créée sur Google Ads dans votre campagne Search. 

Quand ? 

Gallery Ads est en bêta depuis quelques temps pour un nombre restreint d’annonceurs. D’après Google, le format sera accessible pour tous d’ici fin 2019.

Un exemple ? 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

 

 

Plus
Google : 3 nouveaux formats publicitaires YouTube

Ce 18 juin, Google a annoncé la sortie de nouveaux produits publicitaires sur YouTube. Voici un recap des formats qui sortiront cet été :

  • Swirl

Swirl est un nouveau format publicitaire 3D adapté aux vidéos YouTube sur mobile. Disponible dès cet été, il permettra à l’internaute d’examiner le produit sous toutes ses coutures. Confortablement installé chez vous ou dans le métro, vous pourrez détailler une paire de sneakers ou visiter l’intérieur d’une voiture en zoomant, dézoomant, tournant, pivotant… Comme en magasin, le client aura ainsi une vision complète de l’article grâce à l’amélioration de sa visualisation.

Pour mettre en place ces Ads innovantes, Google propose un nouvel éditeur, Google’s 3D platform, apparemment très facile d’utilisation.

À travers cette expérience mobile, l’annonceur offre à l’utilisateur une aventure immersive. Vous améliorerez l’expérience utilisateur et son processus d’achat par la même occasion. Les chances pour qu’un internaute achète votre produit sont donc augmentées selon Google.

 

  • Live stream

Bientôt disponible sur “Display & Video 360”, le “Live Stream” de Google est un nouveau format publicitaire diffusant du contenu en live. À partir d’un stream YouTube, les marques diffuseront en direct leurs contenus live sur différents supports sur les emplacements publicitaires traditionnels de Google, à l’intérieur des native ads par exemple.

En cliquant pour agrandir la fenêtre vidéo, les internautes auront la possibilité d’interagir directement avec le ou la présentateur (trice), favorisant ainsi la communication et le rapprochement entre la marque et son public. La facilité d’aller et venir sur la vidéo laissera à l’internaute une totale liberté d’échanger avec la marque (comparativement à certaines publicités YouTube qu’on ne peut skipper).

 

  • AR Beauty Try-On

À vos marques (de beauté), prêt, partez ! AR Beauty Try-On est votre futur argument publicitaire pour convertir vos prospects en clients sur YouTube. Tel un filtre Snapchat, les internautes testeront vos produits en même temps que leurs YouTubeurs préférés. Rouge à lèvres, fard à joue… tout y passe ! Peaux métisses, pâles, et autres, pas d’inquiétude : les produits s’adaptent à votre couleur de peau grâce au machine learning de Google. Côté marques, ce genre de publicité est donc un réel point fort pour convaincre les internautes de passer à l’achat.

AR Beauty Try-On est accessible en bêta sur la plateforme de brand content de YouTube (FameBit) qui à pour but de mettre en relation les marques et les influenceurs. Plusieurs marques l’ont déjà testé mais AR Beauty Try-On sera accessible pour tous dès cet été.

 

 

Avec ces 3 formats publicitaires innovants, Google veut procurer une expérience immersive à ses utilisateurs dans l’univers des marques.

Pour les annonceurs, ces formats publicitaires sont autant de moyens privilégiés pour créer de l’engagement auprès des internautes grâce à des contenus attractifs et stimulants.

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

Plus
Campaign Level Conversion

De quoi s’agit-il ?

Campaign Level Conversion est un nouvel outil Google Ads qui permet aux annonceurs de spécifier leurs objectifs de conversion par campagne.

Auparavant, les conversions étaient uniquement définis au niveau du compte. Mais ce mode de fonctionnement s’avérait restrictif puisque certaines campagnes nécessitaient des approches totalement différentes. Les annonceurs sont désormais capables de prévoir plus précisément leurs objectifs sur chaque campagne, à l’intérieur du même compte.

Une campagne pourra être gérée selon un objectif au coût par lead et une autre selon un objectif de chiffre d’affaires, par exemple.

 

Comment faire ?

Pour accéder à Campaign Level Conversion, la condition sinequanone est de créer une stratégie d’enchère automatique sur Google Ads au niveau de votre campagne.

Les étapes à suivre pour définir les objectifs de chacune de vos campagnes sont les suivantes :

  1. Choisissez une campagne et allez dans ses paramètres

 

  1. Cliquez sur l’onglet “Conversions” puis sur “Sélectionner les actions de conversion pour cette campagne”

  1. Enfin, identifiez les actions de conversion qui vous intéressent pour votre campagne avant de les enregistrer

Les Campaign Level Conversions sont disponibles sur les réseaux Search et Display, et le seront courant 2019 pour les annonces vidéos.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

 

Plus
Google : changement d’affichage pour les annonces mobiles !

Qu’est-ce qui change ?

Google a modifié ses SERPs mobile, bouleversant ainsi l’affichage des résultats payants.

Jusqu’à présent, la typo de couleur verte des icônes “Ad” et de l’URL permettait à l’utilisateur d’identifier rapidement les liens publicitaires.

La signalétique “AD” et l’URL s’affichent désormais dans un noir plus discret. Ces éléments figurent au-dessus du nom du site web, et non plus en dessous.

 

Pourquoi ce changement ?

L’explication de Google sur le sujet est assez simple : mettre en avant l’image de marque de votre site. Selon Google, ce nouvel affichage aiderait également les internautes à mieux identifier les sites pertinents. En réalité, l’analyse peut être plus nuancée. Visuellement, on observe surtout un rétrécissement de la frontière entre annonces SEO et SEA.

À noter côté lien SEO : l’apparition du favicon

Un favicon est également annexé à votre URL pour identifier plus facilement votre entreprise.

Avec ce changement d’affichage, la frontière entre le SEO et le SEA se fait de plus en plus mince. En effet, on distingue de moins en moins les résultats sponsorisés des résultats organiques. Cela peut créer de la confusion, qui profite finalement à Google puisque la firme de Mountain View tire principalement son chiffre d’affaires de la publicité. On comprend tout de suite mieux l’importance de cette refonte.

Pour le moment, Google n’a pas encore annoncé de changement pour les annonces desktop.

Voici une infographie exhaustive de l’historique des annonces Google :

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

Plus
Showcase Shopping Ads

Showcase Shopping Ads, c’est quoi ?

C’est un format publicitaire disponible sur mobile via le moteur de recherche Google, accessible prochainement sur Google Image, YouTube et Discover.

Comment ça marche ?

Dans un premier temps, les annonceurs sélectionnent une catégorie de produits à promouvoir auprès des internautes. Ces produits sont ensuite diffusés sous une seule bannière dans le fil d’actualité des utilisateurs.

Ce type de publicité a tendance à être plus facilement affiché suite à des requêtes génériques. En effet, lors de leurs recherches, certains internautes sont en phase d’exploration. Ils ne savent donc pas encore ce qu’ils veulent acheter. Ces annonces peuvent désormais être créées grâce à la nouvelle interface Google Ads.

      

 

Comme sur Instagram et Pinterest, il sera possible de cliquer sur un produit contextualisé dans une image pour l’acheter. Le prix, le modèle et la marque y seront détaillés. En plus, pour les annonceurs possédant un magasin à proximité, l’annonce pourra contenir des détails sur leur localisation. Les produits mis en avant dans la campagne pourront ainsi être mis en avant pour améliorer les performances web to store.

Showcase Shopping Ads : quels avantages ?

C’est un moyen pour les annonceurs de faire connaître leur marque grâce à la présentation d’un nombre conséquent de produits sur un plus grand nombre de plateformes. De plus, ils restent complètement autonomes dans le choix des produits mis en avant.  

Mode de facturation

Le mode de facturation de Showcase Shopping Ads se base sur des enchères au CPE au niveau du groupe d’annonce associé.

Les actions suivantes vous sont facturées :

  • Lorsqu’une personne clique sur votre annonce et qu’elle la regarde pendant 10 secondes minimum
  • Lorsqu’une personne clique sur un produit ou un lien appartenant à l’annonce développée

Suivi des performances

Afin de mesurer les retombées de vos campagnes sur les différentes plateformes, un rapport de diffusion sera mis à votre disposition. Si toutefois vos résultats ne sont pas satisfaisants, une simple option à décocher stoppera la diffusion de vos annonces sur ces réseaux.

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

 

 

       

 

 

 

 

Plus
Google Discovery Ads

Google Discover : qu’est-ce que c’est ?

Google Discover est un feed d’actualité personalisé. Disponible sur smartphone, Discover est directement accessible depuis l’application Google ou sur Google.fr. Basé sur l’historique de recherche, cet outil aide les utilisateurs à visualiser les prochaines étapes de leur parcours de recherche.

 

Discovery Ads : un nouveau format pour les annonceurs !

C’est la nouveauté, Discover permettra aux annonceurs de diffuser leurs campagnes publicitaires. Quelques infos à renseigner : un visuel, l’URL de la landing page, un logo, 5 titres et descriptions et c’est tout ! À partir de ces informations, Google se chargera de créer votre publicité grâce au machine learning. Vous resterez cependant autonome sur le ciblage de vos audiences en choisissant entre audience par affinité, par intérêt, personnalisée ou in-market.

Google décline son offre avec 2 types de publicités. Les campagnes “Discovery Ads” s’afficheront dans le flux de Discover. Les “Gallery Ads”, organisées sous forme de carrousel d’images (de 4 à 8), apparaîtront quant à elles dans les résultats de recherche.

 

Pourquoi utiliser Discovery Ads ?  

  1. Google générera rapidement une publicité. La promesse ? Une optimisation de l’annonce pour de meilleures performances.
  2. C’est un support additionnel pour faire connaître votre marque grâce à un format visuel, très apprécié et impactant. Les annonceurs ne feront qu’améliorer leur stratégie multicanale.  
  3. À l’aide d’un système de notation, l’internaute indiquera si la publicité lui semble pertinente. Grâce à Discovery Ads, vous améliorerez donc la personnalisation de l’expérience utilisateur.
  4. Avec ses 800 millions d’utilisateurs dans le monde, Discover permettra aux annonceurs d’atteindre encore plus de prospects.
  5. En plus de Discover, Google propose d’afficher les campagnes sur Gmail et YouTube. Sur Gmail, elles seront visibles dans les onglets “Promotion” et “Réseaux Sociaux”. Sur YouTube, les annonces seront apparentes sur le flux mobile de la home page, et entre 2 articles pour Discover.     
  6. Discovery Ads fonctionne en mode natif, vous assurant ainsi une visibilité optimale.

Le petit + sur YouTube : au-dessus de votre publicité, vous pourrez ajouter un “call to action”, matérialisé sous forme de bannière.
Quand ?

Google n’a pas encore précisé de date de lancement en France, mais les Discovery Ads seront disponibles dans les prochains mois.

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

Plus
Google : les nouvelles technos du Search

Nouveautés digitales, innovations technologiques, mises à jour… Autant de sujets abordés lors du Google Marketing Live 2019. Ben Gomes (vice-président du Search marketing chez Google), a présenté les améliorations apportées par Google dans le domaine du Search.

2 grandes innovations visent à réduire profondément le temps consacré à la recherche d’information :  

  • Knowledge Craft

Au début, l’algorithme Google reprenait les mots exacts de votre recherche pour les relier aux pages de contenu hébergeant ces mêmes mots. Mais cette technologie présentait une limite : en cas de requête imprécise, le moteur de recherche était incapable d’afficher un résultat satisfaisant. Le défi pour Google était donc de fournir un résultat pertinent aux utilisateurs effectuant une requête large ou évasive. Knowledge Craft, dont le lancement est prévu courant 2019, axera davantage ses recherches sur le contexte de la requête. Ce mode de recherche innovant comblera ainsi les défauts et les manques de vocabulaire des internautes.

Cas de figure.Vous cherchez un billet d’avion et vous entrez dans Google : « Comment trouver un vol au meilleur prix ? ». Parallèlement, il se trouve qu’un site de vente de billets utilise un vocabulaire différent comme « prix du billet ». Avec Knowledge Craft, Google va désormais contextualiser votre requête.

La principale difficulté réside dans la compréhension des mots par le système. Qui était le président des États-Unis en 1918 ? Difficile de répondre pour une machine. L’algorithme de recherche doit considérer des millions d’informations. Il faut savoir que l’Amérique est un pays, qu’un pays est dirigé par un président, qu’un président gouverne un pays durant une certaine période et que 1918 est une date. C’est là où Knowledge Craft intervient en compilant les données et les connexions de milliards de personnes, de lieux et d’entités dans le monde.

Knowledge Craft permettra de traiter l’immense majorité des requêtes. Néanmoins, les questions plus complexes passeront par un processus appelé « neural matching » consistant à mettre en avant les concepts des pages liés à votre requête pour associer les concepts communs. La volonté de Google est de vous fournir un résultat pertinent correspondant parfaitement à votre demande et ce, même si vous n’utilisez pas les bons termes. Toutes ces techniques, combinées entre elles, permettent également à l’aide vocale Google Assistant de tenir une conversation avancée avec vous.

  • Google Lens   

Avec la recherche Google, vous trouvez facilement des images pertinentes ou de nouvelles sources d’inspiration. Désormais, Google Lens va vous permettre d’en savoir plus sur vos recherches d’image et d’effectuer des opérations sur ces éléments.

Dans un premier temps, le système étudie l’image pour identifier les concepts qui s’y cachent. Dans un second, Google analyse l’image en fonction de son contexte : de quelle page la photo provient-elle ? Quelles informations donne la page ? Etc. Ainsi, Google Lens est capable de trouver les informations inhérentes aux images et de les interpréter. L’idée est de permettre aux utilisateurs de se servir des images comme moyen de recherche et d’accès à l’information.

Exemple. Vous êtes à la recherche d’idées déco pour votre salon et vous effectuez une recherche dans Google Image. Vous cliquez sur une image affichant une lampe que vous souhaitez acheter. Grâce à Google Lens et sa reconnaissance d’image, vous pourrez cliquer simplement sur cette lampe et être redirigé vers une page d’achat. Un gain de temps considérable !

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

 

Plus
Google Marketing Live 2019 : ce qu’il faut retenir !

Le 14 mai s’est tenue la convention que tous les passionnés du digital attendaient : le Google Marketing Live ! L’évènement s’est déroulé à San Francisco et a dévoilé les nouveautés marketing qui vont rythmer cette année 2019. En voici un résumé :

  • Search

Discovery Ads : grâce au machine learning, Google propose un nouveau processus d’achat à ses clients en anticipant leurs besoins. À partir des recherches précédemment effectuées, la plateforme est capable d’identifier les produits ou les services susceptibles de leur plaire. Ces annonces seront accessibles depuis YouTube, Gmail mais également depuis un feed dédié “Google Discover”.

Gallery Ads : c’est le nouveau format visuel d’annonce Google sur mobile. Il vous permettra de diffuser vos annonces publicitaires dans une présentation de type “carrousel” intégrant jusqu’à 8 images produit.

Local campaigns : c’est l’outil qui va vous aider à booster votre stratégie web-to-store. Lorsqu’une personne utilisant Google Maps croise votre boutique, vous pourrez lui afficher vos offres ou mettre en avant vos produits. La zone géographique dans laquelle l’utilisateur se situe et ses anciennes consultations permettra également à votre store d’apparaître dans les suggestions, et ainsi d’augmenter sa visibilité.

 

  • Google Shopping

– Shopping Campaigns with Partners : c’est officiel, les détaillants pourront bénéficier de campagnes Google Shopping spécifiques, donnant une visibilité supplémentaire à leurs produits.

Google Shopping Actions : Google lance sa propre marketplace avec paiement commissionné au pourcentage des ventes pour les annonceurs, et non au clic. Un concurrent direct pour Amazon ! L’utilisateur est au centre de toutes les attentions. Il recevra donc des recommandations régulières en fonction de sa navigation et de son historique d’achat.

 

  • Display & YouTube Ads

– Bumper Machine : il s’agit d’un générateur dynamique de Bumper Ads visant à faire gagner du temps et de la visibilité aux annonceurs. Bumper Machine réduit vos vidéos publicitaires originales dans un format de 6 secondes. Cette techno de machine learning identifie les temps forts de la vidéo, reprend le logo, l’accroche commerciale et le call to action. 4 versions de votre vidéo Bumper Ads au choix vous sont alors proposées.

– Custom Audience : Déjà disponibles sur le Google Display Network, les audiences custom (custom affinity et custom intent) sont des audiences personnalisées, conçues à l’aide d’un assemblage de mots-clés et de noms de domaines. Elles servent à concevoir une audience from scratch si vous ne trouviez pas votre bonheur dans le panel d’audiences proposées par Google. Désormais ces audience seront disponibles lors de la création de campagnes YouTube. Vous aurez la possibilité d’étendre plus ou moins la portée du ciblage grâce à un curseur d’ajustement.

– Audience Expansion : Vous pourrez utiliser des audiences similaires afin d’étendre la portée de votre ciblage avec plus ou moins de portée, en fonction des retombées constatées sur vos campagnes.

– Customer Match Display : ce service vous permettra désormais d’utiliser les données utilisateurs propres à l’entreprise (data first party) sur le réseau display.

 

 

  • Machine Learning

– Maximise Conversion Value : Google tient désormais compte de la valeur des conversions dans sa nouvelle stratégie d’enchère. Il existait jusqu’à présent une stratégie visant à maximiser le nombre conversions. Ici, l’algorithme tiendra compte de la valeur associée aux conversions. Attention néanmoins à votre ROI !

Campaign Level Conversion : Avec cette nouvelle fonctionnalité, vous pourrez sélectionner certains types de conversion spécifiques pour vos campagnes et ainsi personnaliser vos stratégies d’enchère. Par exemple, vous pourrez créer une campagne Store Visits dans laquelle seront intégrées uniquement les conversions Store Visits et y brancher une stratégie d’enchère dédiée pour maximiser vos visites en magasin. Très intéressant lorsqu’un même compte souhaite atteindres plusieurs objectifs !

Restez connecté car des articles détaillés sortiront prochainement sur le blog !

Plus

Copyright © Adspring 2005-2019 - Agence d'Acquisition Digitale à Lille, spécialiste Traffic Management : Google Ads / Google Shopping / Bing Ads / Facebook Ads / Display / Retargeting - Mentions légales