Articles de l'auteur : Colin

A propos de Colin

Mes récents articles

Google Shopping Free
Google Shopping Gratuit

Ce mardi 21 avril 2020, Bill Ready, Président e-Commerce de Google, a annoncé sur le blog officiel de la firme que Google avait décidé d’aider les annonceurs en rendant gratuite la publicité sur Google Shopping.

Oui, parfaitement : Google Shopping gratuit !

Dans ce contexte pandémique, nombre de retailers “physiques” connaissent actuellement de grandes difficultés. L’occasion pour Google de transformer un maximum de commerçants en e-commerçants.
Le confinement général a d’abord suscité une vague d’achats de première nécessité. Mais désormais, internautes ont doublé leur temps passé sur le web et augmenté significativement leur rythme d’achat en ligne.

Autre paramètre d’importance : en France Amazon est actuellement limité légalement dans la vente de ses articles. Une opportunité pour Google de se connecter directement avec de nouveaux acheteurs et vendeurs en ligne.

Une situation gagnant-gagnant puisque les internautes se verront proposer un panel de produits plus large dans un plus grand nombre de boutiques. Côté retailers, ces annonces gratuites seront à la portée de tous les annonceurs, qu’ils possèdent un compte Google Merchant Center ou pas encore.
Si vous utilisez déjà le GMC (Google Merchant Center), vous n’aurez aucune action à entreprendre pour en bénéficier.
Si tel n’est pas votre cas, le délai sera un peu plus long.

Ce dispositif de vente gratuite sur Google Shopping prendra effet d’ici le lundi 27 avril aux Etats-Unis et les annonces gratuites seront directement disponibles dans l’onglet Shopping. En Europe, d’ici quelques semaines ou mois. L’ information n’a pas encore été livrée.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

Lien vers l’annonce officielle Google

Plus
Google Ads Covid-19
Coronavirus & Google Ads : Nos Conseils

Contexte Coronavirus

Depuis début mars 2020, les requêtes observées sur le moteur de recherche www.google.fr démontrent un intérêt croissant pour les liens d’information et d’actualité au détriment des liens commerciaux (payants).

La plateforme publicitaire Google Ads voit ses impressions (= la demande marché) chuter de 33% à 71%, selon les secteurs. Le Voyage et la Mode figurant parmi les plus touchés.

Actuellement, l’utilisateur cherche davantage à s’informer et à s’organiser (home office/travail partiel), plutôt qu’à consommer.

Néanmoins, ces dernières semaines, la crainte d’une pénurie alimentaire a conduit les internautes à sursaturer les sites de courses en lignes tels que Leclerc Drive ou Auchan Direct, puis à se tourner en masse vers les produits d’hygiène et para-pharmaceutiques.

Les croissances suivantes ont été observées :

  • x30 sur le gel hydro alcoolique
  • x5 sur le savon liquide
  • x7 sur les lingettes désinfectantes
  • x6 sur le papier toilette

Papier toilettes SEM

 

Dans ce contexte de télétravail et/où de chômage technique, on observe encore, parmi les produits/services qui tirent leur épingle du jeu, les :

  • Livres /ebooks /Livre Audios
  • Plateformes de Streaming (Netflix loin devant les autres)
  • Outils de collaboration en ligne (+2,2 millions de clients pour l’application Zoom)
  • Box alimentaires, livraisons de plats à domicile
  • Sports en ligne
  • Activités et jeux pour Enfant
  • Imprimantes multifonctions
  • Articles de Jardinage & Bricolage

Jusqu’à présent, de nombreux secteurs d’activité semblent épargnés, voire temporairement boostés, par la crise du COVID-19. Mais ils constituent une minorité. Pour tous les autres, il va falloir adapter son activité et ses campagnes Google Ads.

 

Que faire de vos campagnes de publicité Google Ads ?

 

CAS N°1

Vous n’êtes plus en capacité de proposer vos articles/services pour des raisons de production ou de livraison.

Dans ce cas, la question ne se pose pas : coupez tout ! 

Plus question de dépenser un centime sur le PPC (et c’est Adspring, une agence SEA qui vous le conseille).

Une exception peut-être : vos campagnes de notoriété. Libre à vous de les conserver ou de les amplifier, en attendant des jours meilleurs pour le commerce.

 

CAS N°2

Vous êtes toujours en capacité de proposer vos articles/services, mais votre chiffre d’affaires baisse nettement.

Ici, l’erreur pourrait consister à couper complètement vos campagnes du réseau de recherche Google en cédant à la frilosité ambiante ou à un mimétisme de marché. Vos concurrents ont peut-être tort.

Il est important d’observer l’évolution récente de vos taux de conversion et de vos coûts au clic. La logique du Search veut qu’un clic payant = une recherche = un intérêt = une intention d’achat.

Cette suite logique vaut même en temps de Coronavirus. Elle vaut quelque soit le contexte.

Dans la majorité des cas, évitez de vous focaliser sur votre chiffre d’affaires et concentrez-vous sur vos KPI de rentabilité (COS, IC/CA, ROI, CPA, CPL…). Si ces derniers semblent se dégrader, il vaudra mieux penser à des ajustements d’enchères et de ciblages à la baisse, plutôt qu’à une coupure sèche qui aggraverait votre manque à gagner.

Dans ce contexte, nous vous recommandons aussi d’utiliser pleinement vos audiences Search (RLSA) afin de concentrer votre visibilité auprès d’un public encore plus qualifié.

Ces conseils valent dans une logique de “recherche”. Google Shopping est donc concerné au premier chef.

En revanche, pour vos campagnes de Display Targeting nous vous conseillons de couper purement et simplement. Conservez un filet de diffusion en retargeting si une opération commerciale est en cours.

 

CAS N°3

Vous êtes toujours en capacité de proposer vos articles/services, mais votre rentabilité est clairement impactée.

Nous sommes dans le cas d’un taux de conversion dégradé. Même si vos volumes d’impressions ne chutent pas, il vous faut agir !

Dans l’immense majorité des cas, qu’il s’agisse d’e-commerce ou de lead generation, la meilleure reco possible est de réduire la voilure. N’hésitez pas à couper la diffusion de vos campagnes “secondaires” ou moins performantes pour vous concentrer sur vos campagnes “vaches à lait”.

Plutôt que de stopper définitivement ces dernières, pensez à

  • ajuster un cpc très bas 
  • réduire les enchères sur les devices moins performants
  • baisser la diffusion sur les zones géographiques moins rentables
  • faire des choix de diffusion plus drastiques par âge ou par sexe (DFSA)
  • prévoir un ajustement d’enchère particulier sur vos audiences de retargeting (RLSA)

Dans le cas d’une diffusion en Automation avec CPA Cible ou ROAS Cible : exigez un meilleur CPA ou ROAS, quitte à dégrader vos volumes.

Ces campagnes automatisées performent en grande partie grâce à un algorithme basé sur l’historique de votre compte. Leur relance suppose donc une grande inertie.

Pensez-y ! Lorsque le COVID-19 sera derrière nous (très vite, espérons), vous bénéficierez probablement d’un petit avantage sur vos concurrents.

D’ici là, bon courage à tous !

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

Plus
Les Comparison Listing Ads
Les Comparison Listing Ads (CLA)

Les annonceurs le savent, l’environnement Google Shopping Ads évolue sans cesse. Cette fois encore, Adspring vous livre une information importante à ce sujet : la création d’une nouvelle source de trafic pour les comparateurs de prix : Les Comparison Listing Ads (CLA).

Sur les pages de résultats de recherche Google, deux onglets « Products » & « Comparison Sites » seront désormais disponibles dans l’encart dédié aux slots Google Shopping Ads. Les marchands travaillant avec les CSS (Comparison Shopping Services) pourraient donc bénéficier d’un nouvel afflux de trafic qualifié via chaque comparateur de prix.

Ce nouvel emplacement permettra aux internautes d’accéder à un nouvel inventaire de produits proposé par les comparateurs de prix sur Google Shopping. Chaque slot CLA redirigera vers les sites comparateurs qui driveront ensuite les clients vers les ecommerces et les marketplaces.

Les Comparison Listing Ads

NB : Les CSS participants devront justifier d’au moins 4 produits en rapport avec la requête Google pour être visibles.

 

Au delà de la présentation des produits, cette solution proposée par Google pourrait donc apporter du trafic supplémentaire aux sites CSS via une visibilité accrue. Une aubaine pour les comparateurs et bien sûr, pour marchands qui exportent leurs produits chez eux.
Pour l’heure, seuls quelques CSS sont sélectionnés pour participer au programme beta. Notez que les CLA seront très prochainement disponibles en France, au Pays-Bas et en Allemagne.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

À bientôt !

Plus
Marques Reseller Google Ads
Google Ads™ et sa nouvelle politique des Marques

Revendeurs, Annoncez sur toutes les Marques !

Google vient d’updater sa « Trademark Reseller Policy »

Cette nouvelle politique de protection des marques autorisera désormais les annonceurs à utiliser la marque des produits qu’ils vendent sur leur site Internet.

L’utilisation des noms concurrents et des marques comme mots-clés était déjà totalement légale. Désormais, il vous suffira d’être annonceur “revendeur” d’une marque pour afficher librement cette dernière dans votre annonce commerciale Google Ads.

Une aubaine pour les e-commerces en développement ! Vous pourrez intégrer vos marques dans les titres et les descriptifs de vos annonces search. Voilà de quoi booster vos CTR (taux de clics).

Exemple :

Vous vendez des volets roulants Somfy sur votre site web mais aujourd’hui, Somfy interdit strictement à Google de citer sa marque (en dehors des annonces de www.somfy.fr). Aucune annonce titrant sur « Somfy » ne peut donc être générée via la plateforme Google Ads (ex Adwords). Voir capture ci-dessous.

Exemple résultat Google

Dorénavant, Google ne permettra plus cette restriction et vous autorisera à créer un titre d’annonce incluant « Volets Roulants Somfy » s’il est avéré que vous vendez les produits de la marque.

En plus des biens de consommation classiques, la mesure concernera les produits en rapport direct avec ces biens (pièces de rechange, compatibles, etc.) ainsi que les prestations de service.

De fait :

  • un vendeur de chaussures pourra titrer sur « Chaussures Louboutin »
  • un loueur de véhicule sur « Location BMW »
  • un réparateur de mobiles sur « Réparation iPhone »

Évidemment, les firmes souhaitant encadrer strictement l’utilisation de leur marque risquent de ne pas apprécier la nouvelle. En revanche, les revendeurs proposant un large choix de marques devraient en profiter un maximum.

Attention !

Il existe toutefois des limites à l’emploi des marques dans les annonces :

  • Si vos annonces citent une marque dans une démarche purement concurrentielle
  • Si le lien de votre annonce ne renvoie pas vers un contenu en rapport la marque utilisée
  • Si vos annonces ne permettent pas clairement à l’utilisateur de vous identifier comme revendeur ou propriétaire de la marque

À ce jour, Google a déjà déployée sa nouvelle “Trademark Reseller Policy” en Australie, au Canada, en Irlande, en Nouvelle-Zélande, au Japon, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

La France, l’Allemagne, le Portugal et l’Espagne seront concernés avant décembre 2018. Tenez-vous prêts !

Pour plus d’infos, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

Plus
Google Shopping CSS
Qui n’a pas choisi son CSS Google Shopping ?

En juin 2017, la Commission européenne condamnait Google à une amende de 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante. Motif : une utilisation déloyale du comparateur Google Shopping sur le célèbre moteur de recherche.

Les instances européennes donnaient alors obligation à Google d’ouvrir son système à tous les comparateurs du marché.

En 2018, pour répondre à cette injonction, Google lançait les Comparison Shopping Services (Services de Comparateurs de Prix ou CSS) offrant la liberté à chacun de lancer son propre comparateur agréé. Seule différence au niveau de l’affichage : la mention « par CSS » sous les produits se substituant à « par Google ».

Google Shopping CSS

Je suis e-commerçant, rappelez-moi pourquoi utiliser un CSS ?

Pour bénéficier de CPCs plus avantageux jusqu’à -20% en comparaison des CPCs réels découlant d’un flux Google Merchant Center.

En utilisant un CSS, les annonceurs bénéficient en plus d’une rétro-commission de 30% maximum par période de 30 jours, avec un plafond de dépense mensuel fixé à 32 000€.

CSS Google Shopping

 

*Les frais de gestions sont indiqués à titre d’exemple uniquement
Rappel : l’ouverture à la concurrence n’a lieu que dans les pays membres de l’Espace Économique Européen ainsi qu’en Suisse.

 

Quel CSS choisir ?

5 solutions s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour :

  • Un comparateur de prix « historique » de type Twenga, LeGuide ou Kelkoo.
    L’avantage est de bénéficier d’un prestataire connu mais qui ne fera pas nécessairement parti des plus dynamiques dans ce nouveau contexte marché, ni des moins chers d’ailleurs avec une facturation au clic le plus souvent.
  • Un CSS développé par une agence digitale comme Keyade ou Resoneo.
    L’avantage est de pouvoir conserver son agence SEA lorsqu’elle vous convient mais cette dernière vous facturera souvent des frais liés à l’investissement occasionné par la création et la gestion d’un CSS.
  • Un CSS piloté par une agence digitale
    Il s’agit d’une solution intermédiaire permettant de bénéficier d’un accès au prestataire technique CSS avec un tarif agence souvent préférentiel. Cette option permet également à l’annonceur de rester libre de changer d’agence SEA sans craindre pour son flux et sa diffusion Shopping. C’est le cas d’Adspring.
  • Un prestataire technique CSS en direct comme Whoop
  • Un CSS créé pour vous-même : potentiellement intéressant si vous appartenez à un grand groupe intégrant au moins 3 marchands différents.

Faites votre choix et dépêchez-vous ! De nombreux e-commerçant bénéficient déjà de tarifs préférentiels grâce à l’emploi d’un CSS. Certains depuis juillet 2018 !

Pour plus d’infos, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

 

Plus
In-Market Audiences for Search

Les Audiences « In-Market for Search » accessibles à tous

Depuis Mai en France, une nouveauté est apparue dans l’onglet Audience de votre compte Google AdWords. Tous les comptes offrent désormais la possibilité d’appliquer une « audience sur le marché » aux campagnes du réseau de recherche.
Alors strictement réservées au réseau Display, ces audiences intentionnistes dites « In-Market » ou « Sur le Marché » vous permettent désormais de sur-qualifier votre trafic en choisissant d’afficher vos annonces uniquement auprès des audiences In-Market pertinentes (Ciblage) ou d’appliquer un ajustement d’enchère supérieur sur ces audiences (Observation).

In-Market Audiences for Search

Concrètement, Comment cela fonctionne ?

Sachez que Google constitue principalement ses listes d’audience à partir des :

  • comportements de recherche
  • clics sur les annonces
  • vidéos consultées
  • applications téléchargées

Notre Exemple

Si vous êtes un site de vente de voitures d’occasion, chacun de ces signaux sera susceptible d’étoffer les listes d’audiences In-Market de Google.

  1. Un internaute recherche « voiture d’occasion » sur www.google.fr
  2. Son cookie fournit cette information à Google
  3. L’algorithme Google classe ce profil dans la catégorie pertinente : véhicule à moteur (occasion)
  4. Je créé une campagne intégrant le mot-clé « Véhicule Occasion »
  5. J’applique un ajustement automatique d’enchère supérieur sur la catégorie ciblée

In-Market Segments Signaux

Au total, Google vous propose plus de 500 segments d’intentionnistes exploitables répartis dans 24 catégories :

In-Market Segments

Grâce à ses technologies de Machine Learning, Google identifie pour vous ce que les internautes prévoient d’acheter ou recherchent activement sur Google.fr, Google Shopping, YouTube, Google Play, etc.
Ces internautes sont ensuite « rangés » à l’intérieur des 24 catégories proposées et il ne vous reste plus qu’à les cibler !

Astuce

Afin d’exploiter le potentiel de ces listes, nous vous proposons de créer des adgroups supplémentaires ciblant uniquement ces audiences et intégrant vos top mots-clés dans le type de correspondance « large ».
C’est la possibilité de diversifier vos keywords, de profiter d’une enchère faible (moins de concurrence sur le large) et d’estimer la qualité des listes d’audiences In-Market for Search proposées par Google. Ensuite, à vous de bien surveiller les termes de recherche générés !

Pour plus d’infos, contactez directement l’un de nos consultants experts AdWords. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

Plus
Waze Local
Waze Local : Lancez-Vous

Vous possédez un commerce local ?

Essayez Waze Local

La régie publicitaire de la célèbre application GPS gratuite Waze Local vous propose de rendre visible n’importe quel point de vente auprès de conducteurs à proximité . Et ils sont nombreux : 10 millions d’utilisateurs mensuels en France !

Waze Local vous propose de promouvoir votre magasin de bricolage, votre supermarché ou votre hôtel. Mais pas que ! Pensez au touriste qui cherche un fast-food à 1 km du vôtre… À l’approche de la saison estivale, le tourisme va croissant et l’utilisation du GPS aussi. Une période idéale lancer votre première campagne Waze.

Waze Local

Rappel : Waze en quelques chiffres

  • 2008 : Date de lancement de Waze
  • 2013 : Date de rachat par Google
  • Plus de 90 millions d’utilisateurs actifs sur l’application dans le monde
  • 9,4 millions d’utilisateurs par mois en France (Waze oct 2017)
  • 7ème application la utilisée sur iPhone
  • 4ème application la plus utilisée sur Android
  • 90 min/jour en moyenne d’utilisation par Wazer
  • 80% des trajets sont réalisés dan un périmètre de moins de 30 km autour du domicile

Waze Local

Ciblage de vos publicités Waze Local

À la pointe du marketing géolocalisé, Waze vous propose de diffuser vos annonces en fonction des :

  • plages horaires
  • conditions météorologiques
  • conditions de trafic
  • profils utilisateurs
  • types de destinations (domicile, travail, loisirs, etc.)
  • temps de trajet
  • systèmes d’exploitation smartphone (iOs ou Android)

3 Formats publicitaires

Pin Sponsorisé
Comme un panneau de signalisation, les Pins rappellent aux automobilistes que votre point de vente est à proximité.

Waze Local Pin

Recherche sponsorisée
Lors d’une recherche, vos points de ventes apparaissent en tête des résultats de recherche avec votre logo.

Takeover
Comme un panneau publicitaire en 4×3, le Takeover met en avant votre marque et vos offres quand les automobilistes sont à l’arrêt.

 

Pour plus d’infos, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

Plus
adwords annotations title
AdWords : Annotez vos Graphiques !

Nouveau sur AdWords

La fonctionnalité “Annotations” était déjà disponible sur Google Analytics, elle débarque désormais sur Google AdWords en avril.

Avec les Annotations AdWords, vous pourrez désormais ajouter vos notes personnalisées sur vos graphiques à partir de la nouvelle interface de gestion Google AdWords.

Annotation


Particulièrement Utile

Cette fonctionnalité vous aidera dans l’analyse de vos performances et dans le pilotage de vos campagnes au quotidien. Vos modifications d’importance resteront bien visibles : passage au CPA cible, ajustements d’enchères manuelles, modification du modèle d’attribution, etc.


Très pratique : vous suivrez l’évolution de vos actions directement dans Adwords sans avoir à consulter vos notes extérieures.

De plus, ces annotations seront également visibles par les autres utilisateurs ayant accès au compte.

 

La fonctionnalité “Annotations” sur Google AdWords sera live courant avril 2018.

 

Pour plus d’infos, contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

 

Plus
Historique des Version
Ad Version History : Vos Annonces AdWords sont sauvées !

Il suffisait d’y penser !

Google vient d’apporter une amélioration des plus simples mais des plus pertinentes à sa plateforme AdWords.
Adeptes de la célèbre interface SEA, vous devriez apprécier ! Avec l’Ad Version History, vous accédez désormais à l’historique des versions de vos annonces AdWords.
Il est désormais possible de revenir en arrière et de visualiser les versions précédentes de vos annonces. Mais surtout, vous pouvez librement consulter les performances de ces annonces en personnalisant vos colonnes : clics, position moyenne, conversion, taux d’impression, etc.

Ne craignez plus de perdre vos datas !

L’historique des versions indique les dates de modification de chacune des versions, la durée d’utilisation de la version et les éléments qui ont été modifiés (urls, titre 1, description, etc.)

Notez : il est également possible télécharger l’historique des versions de votre annonce dans un rapport au format CSV.

Adspring vous donne la marche à suivre !

  1. Connectez-vous à votre compte AdWords
  2. Dans le menu de gauche : cliquez sur « Annonces et extensions »
  3. Survolez votre annonce
  4. Cliquez sur l’icône en forme de crayon située à droite de l’annonce et sélectionnez « Afficher l’historique des versions »

Historique des Versions

5. Vous accédez au tableau des annonces qui contient des informations relatives aux performances des différentes versions de votre annonce

 

Historique des versions


Pour plus d’infos,
contactez directement l’un de vos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

Plus
Instagram Shopping Logo
Instagram Shopping : C’est Parti !

Cette semaine, Instagram a lancé sa fonctionnalité Instagram Shopping en France ! Les retailers déjà présents sur l’application Instagram ont désormais la possibilité de taguer leur produits afin d’amener naturellement les utilisateurs à convertir sur leur site.

Instagram Shopping

On vous explique comment ça marche !

L’idée est d’offrir la possibilité aux « instagirls » et « instaboys » d’acheter facilement et directement les vêtements et autres articles likés sur la célèbre plateforme.
Au bas de l’écran, un bouton s’affiche : « Appuyez pour voir les produits ».
L’utilisateur est alors dirigé vers une page produit « intermédiaire » générée dynamiquement grâce au infos du flux produit Facebook associé au compte Instagram.

L’internaute peut alors consulter l’image, le nom, le prix et le descriptif du produit.
Au Call to Action « Acheter », l’internaute est redirigé vers la boutique en ligne du compte. L’achat ne s’effectue pas sur Instagram mais directement sur le site Internet de l’annonceur.

Instagram Shopping

Quels Annonceurs concernés ?

La nouvelle fonctionnalité Instagram Shopping est accessible à tous à condition de :
– disposer d’un compte entreprise
– commercialiser des produits physiques
– posséder un catalogue de produits défini via Facebook

Comment lancer Instagram Shopping ?

Après vous être assurés de la MAJ de votre application mobile avec la dernière version d’Instagram, il vous faudra synchroniser un catalogue de produits avec le Business Manager de Facebook :

  1. Cliquez sur « Options » dans votre profil entreprise et sélectionnez « Produits »
  2. Authentifiez votre compte commercial Instagram via votre compte Facebook
  3. Choisissez un catalogue de produits à synchroniser avec Instagram pour Instagram Shopping

Facebook Business Manager

Une fois les étapes de configuration d’Instagram Shopping effectuées, une nouvelle option permettant de taguer des produits apparaîtra lors de la création de vos nouvelles publications (5 produits taguables max). Ensuite, à vous de jouer !

A ce jour, il n’est pas possible de booster la visibilité de vos publications Instagram avec des produits taggués “sponsorisés” mais il est vraisemblable que cette option devienne réalité dans les mois à venir… Promis, le blog Adspring vous tient informés !

Pour plus d’infos, contactez directement l’un de nos consultants experts Adspring. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

Plus
En 2018, exploitez les « Custom Intent Audiences » sur YouTube

Custom intent audiences : Optimisez la relation AdWords – YouTube

Aujourd’hui, les avis et les infos produits sont partout ! Les consommateurs le savent : ils lisent les critiquent, comparent les prix et visionnent des vidéos sur YouTube avant de prendre leurs décisions d’achat.
Ce 13 mars 2018, à la Search Marketing Expo West, Google annonçait une innovation AdWords permettant de répondre à cette synergie croissante entre Search Engine et vidéo.

Objectif

L’objectif est clair : atteindre les internautes qui ont récemment effectué des recherches Google sur YouTube grâce aux Custom Intent Audiences ou « Audiences d’Intention Personnalisées ».
Une compagnie aérienne pourra désormais cibler des utilisateurs YouTube qui ont récemment googliser « vols vers Hawaii », afin d’aider ses clients indécis à passer à l’acte en misant sur le pouvoir de persuasion de la vidéo.
Techniquement, pour vous lancer, il vous suffira d’implémenter une simple liste de mots clés pertinents afin de générer votre CIA au sein de votre campagne vidéo.

Audiences d’Intention Personnalisées

Google Case Study

La société d’investissement en ligne Betterment a utilisé les audiences d’intentions personnalisées pour toucher les internautes qui ont récemment cherché des mots clés appartenant au champ lexical de la finance sur Google. La marque a multiplié par 6 le ROI de ses campagnes YouTube précédentes et a enregistré une augmentation de 245% des recherches* pertinentes la concernant sur Google.com.
* recherches incluant le terme de sa marque « Betterment »

D’après Google, les audiences personnalisées sont susceptibles de générer les meilleurs résultats lorsqu’elles sont associées aux annonces TrueView for Action, format mondialement disponible d’ici la fin mars 2018 . Pour rappel, ces annonces vidéo vous permettent de personnaliser une incitation à l’action durant la vidéo consultée et à la fin de celle-ci.

Trueview for Action

Google recommande également d’opter pour un paramètrage des enchères automatisé au CPA Cible afin d’obtenir les résultats les plus efficaces possibles. L’agence Adspring vous recommande effectivement de tester ce paramètre après une première période de gestion « manuelle » afin d’en mesurer pleinement l’efficacité.

Notez que les “Audiences d’Intention Personnalisées” applicables aux Youtube Campaigns sont disponibles uniquement sur la nouvelle interface de Google AdWords.

Pour plus d’infos, contactez directement l’un de nos consultants experts AdWords. Nous serons ravis de vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales.

Plus

Copyright © Adspring 2005-2019 - Agence d'Acquisition Digitale à Lille, spécialiste Traffic Management : Google Ads / Google Shopping / Bing Ads / Facebook Ads / Display / Retargeting - Mentions légales